Deus Ex Wiki
Advertisement


Extraits[ | ]

Partie 1[ | ]

Extrait d'une conférence d'Hugh Darrow à l'université d'Harvard en août 2008.
Il est important de comprendre le fonctionnement normal de l'œil pour comprendre celui d'un implant rétinien. Je vais donc prendre un instant pour l'expliquer et je m'excuse auprès de tous ceux d'entre vous qui n'apprendront rien de nouveau.
La lumière dans notre spectre de vision traverse l'espace sous la forme de photons, ou d'ondes lumineuses. Nos yeux sont conçus pour capter ces photons, puis transmettre à notre cerveau les informations "visuelles" qui nous arrivent de notre environnement. La lumière traverse d'abord notre pupille, puis notre cristallin et atteint le fond de l'œil, où elle rencontre la rétine. Notre rétine est tapissée de couches de photorécepteurs : les cônes et les bâtonnets. Les cônes détectent les différentes couleurs de rayons et les bâtonnets assurent la vision nocturne.
Chez les personnes atteintes d'une maladie dégénérative, comme la rétinite pigmentaire ou la dégénérescence maculaire, les photorécepteurs de l'œil sont détruits, ce qui les empêche de détecter la lumière ou de voir. Les zones du cerveau traitant les informations visuelles sont toujours intactes, toutefois, alors ces personnes restent capables d'imaginer la vue. Et comme ces zones du cerveau sont toujours intactes, il reste possible de leur transmettre des informations pour créer une perception visuelle.
C'est là l'intérêt de la neuro-amplification de la vue.

Partie 2[ | ]

Extrait d'une conférence d'Hugh Darrow à l'université d'Harvard en août 2008.
Les implants rétiniens actuels sont conçus pour rendre partiellement la vue aux personnes devenues aveugles à cause de maladies oculaires dégénératives. L'appareil se compose d'électrodes fixées à la rétine de l'œil, d'une caméra numérique, généralement fixée sur les lunettes de l'utilisateur, et d'un émetteur-récepteur convertissant les images en impulsions électriques, qui sont ensuite transmises par radiofréquence aux électrodes.
Pour l'heure, deux types d'implants rétiniens sont disponibles : les implants épirétiniens et les implants sous-rétiniens. La seule différence entre les deux se situe au niveau de l'endroit où les électrodes stimulent les cellules reliées aux photorécepteurs. Le signal transmis va jusqu'au nerf optique, puis atteint le cerveau, restituant le sens de la vue. Toutefois, ce que les personnes greffées voient avec cet équipement est très rudimentaire. Elles peuvent voir l'image d'un tableau d'affichage composé de grandes lumières, ou détecter un objet illuminé juste à portée de main.
Autrement dit, les implants rétiniens actuels rendent un sens de la vue très limité. Pour une personne qui devient aveugle, c'est une bonne solution pour conserver un minimum la vue. Mais Darrow Industries compte bien améliorer cette technologie.
Advertisement