Deus Ex Wiki
Advertisement



Deus Ex est un jeu vidéo d'action et de rôle sur le thème du cyberpunk, développé par Ion Storm et publié par Eidos Interactive en 2000, qui combine des éléments de gameplay des jeux de tir à la première personne avec ceux des jeux de rôle. Le jeu a reçu un accueil quasi universel de la part de la critique et de l'industrie, et a notamment été nommé "meilleur jeu PC de tous les temps" dans le Top 100 des jeux PC de PC Gamer et dans un sondage réalisé par le magazine britannique PC Zone. Il a souvent été candidat et lauréat des prix du jeu de l'année, s'attirant des éloges pour ses conceptions pionnières en matière de choix du joueur et de parcours narratifs multiples. Depuis sa sortie en 2000, le jeu s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires (au 23 avril 2009).

Se déroulant dans un monde dystopique des années 2050, l'intrigue centrale suit l'histoire de JC Denton, un agent antiterroriste employé par la Coalition antiterroriste des Nations Unies (UNATCO), alors qu'il découvre une profonde conspiration, rencontrant au cours de son périple des recréations fictives d'organisations telles que la Majestic 12, les Illuminati et les Triades de Hong Kong.

D'abord publié pour les ordinateurs personnels fonctionnant sous Windows, Deus Ex a ensuite été porté sur les systèmes Macintosh, ainsi que sur la console de jeu PlayStation 2, cette dernière sous le titre Deus Ex : The Conspiracy. Loki Games a travaillé sur une version Linux du jeu, mais la société a fait faillite avant de la publier. Une suite à Deus Ex, intitulée Deus Ex : Invisible War, est sortie le 2 décembre 2003 pour Windows et la console de jeu vidéo Xbox. Un préquel, Deus Ex : Human Revolution, développé par Eidos Montréal, est sorti le 23 août 2011 en Amérique du Nord. Cinq ans plus tard, Deus Ex : Mankind Divided, le quatrième grand volet de la série et la suite directe de Deus Ex : Human Revolution, est sorti le 23 août 2016.

Contexte[ | ]

Situé en 2052, Deus Ex dépeint un monde dystopique sur le thème du cyberpunk. Une pandémie mortelle, connue sous le nom de Peste Grise, a ravagé la population mondiale, notamment aux États-Unis, et n'a pas de remède. L'Ambroisie, un vaccin synthétique fabriqué par la société VersaLife, annule les effets du virus, mais son approvisionnement est extrêmement limité. En raison de sa rareté, l'Ambroisie n'est apparemment accessible qu'aux représentants du gouvernement et à un groupe restreint de dirigeants industriels.

La distribution de l'Ambroisie est contrôlée par la Coalition antiterroriste des Nations Unies (UNATCO), une branche paramilitaire des Nations Unies créée pour combattre le terrorisme international. Aux États-Unis, les opérations de l'UNATCO sont soutenues par la Federal Emergency Management Agency (FEMA), une agence gouvernementale ayant le pouvoir de détenir des millions de personnes. L'UNATCO se heurte à l'opposition des Forces Nationales Sécessionnistes (NSF), un groupe militant basé aux États-Unis, et de Silhouette, une bande semi-organisée d'intellectuels et de farceurs dont le siège est en France.

Le cadre de Deus Ex est caractérisé par une technologie avancée, notamment la nanotechnologie dans l'augmentation humaine. Forme la plus avancée d'augmentation, la nano-augmentation utilise des nanites pour donner aux gens des capacités telles que la vision nocturne, la régénération de la santé, la résistance aux toxines et aux traumatismes physiques. En 2052, l'UNATCO a déployé son premier agent de terrain nano-augmenté, Paul Denton, et est en train d'en déployer un autre, JC Denton, le frère de Paul.

Intrigue[ | ]

Dans Deus Ex, vous incarnez JC Denton, un agent débutant de la Coalition antiterroriste des Nations unies (UNATCO), qui a été amélioré par la nanotechnologie. Le frère aîné de JC, Paul Denton, également agent nano-augmenté, partage ses connaissances avec JC tout au long de son parcours. À cette époque, l'UNATCO doit faire face à la Peste Grise, un fléau mondial. Bien qu'il existe un remède, appelé "Ambroisie", son développement et sa distribution ont été lents. Les Forces Nationales Sécessionnistes (NSF) prétendent que le remède est bloqué par des organisations secrètes, elles ont donc pris des contre-mesures terroristes.

JC infiltre le centre de commandement improvisé de la NSF sur Liberty Island et détermine que la cargaison d'Ambroisie récemment détournée a déjà quitté l'île. JC récupère alors une unité d'Ambroisie et s'occupe d'une prise d'otages dans le métro de Battery Park. Ensuite, JC désactive le générateur de la NSF à Hell's Kitchen, afin que l'équipe de Paul puisse accéder aux installations de la NSF et récupérer l'Ambroisie. Lorsque JC retourne à l'UNATCO, on lui dit que l'équipe de Paul n'a pas réussi. Au quartier général, JC croise Walton Simons, le directeur de la FEMA, qui semble avoir plus d'accès et d'influence que JC n'aurait pu s'y attendre pour quelqu'un dans sa position.

Ensuite, JC fait une course pour empêcher l'Ambroisie de quitter New York. JC voyage à travers les tunnels souterrains du "Mole People" jusqu'à ce qu'il atteigne finalement l'hélibase et l'aérodrome où le vaccin est préparé pour le transport. JC retrouve Juan Lebedev, l'anarchiste millionnaire qui finance le complot. À la surprise générale, JC y rencontre son frère Paul, qui lui révèle qu'il a travaillé comme agent double pour la NSF et l'exhorte à reconsidérer ses affiliations.

Bien que JC soit ensuite envoyé à Hong Kong, son pilote, Jock, le redirige vers New York, en raison d'un message de Paul. Après que Paul ait corroboré ses accusations selon lesquelles l'UNATCO est une organisation véreuse, JC accepte d'aider la NSF en activant un signal de détresse. Après avoir fait cela, JC rencontre une forte résistance et est finalement capturé.

JC se réveille confiné dans une cellule dans un endroit inconnu. Aidé par un mystérieux hacker nommé Daedalus, JC entreprend de s'évader. En sortant de l'établissement, il se rend compte qu'il est retenu prisonnier par la Majestic 12 (MJ12), une organisation secrète du gouvernement américain pour la recherche et le développement des biotechnologies.

À l'origine, la MJ12 était contrôlé clandestinement par l'ancienne société secrète des Illuminati, mais il a récemment été arraché à son pouvoir par un membre de ses plus hauts rangs, le riche et puissant Bob Page, après avoir neutralisé le Conseil des Cinq. JC est surpris de découvrir que cette installation MJ12 est en fait située sous le siège de l'UNATCO, ce qui démontre leur rôle important dans la conspiration et la dissimulation. JC découvre également que les agents nano-augmentés comme lui et son frère ont des systèmes d'autodestruction que l'UNATCO peut utiliser pour les éliminer à distance. Avant de quitter l'installation, il récupère les informations nécessaires pour désactiver ce système d'autodestruction, afin que Tracer Tong, un scientifique talentueux et allié de Paul, puisse neutraliser le système.

Ensuite, JC se rend à Hong Kong pour rechercher Tong, mais JC doit d'abord régler un conflit entre les Triades, les organisations criminelles qui dirigent les affaires de la région. En raison de la tension, ni la Voie Lumineuse, dirigée par Gordon Quick, ni la Flèche Rouge, dirigée par Max Chen, ne sont disposées à aider JC à trouver Tong. En enquêtant sur les installations locales de VersaLife, la société de Bob Page et le seul fabricant d'Ambroisie, JC découvre que Maggie Chow travaillait avec Page pour déstabiliser la région en trompant Max Chen pour déclencher le conflit. Après avoir rétabli la paix, Quick admet JC dans l'enceinte de la Voie Lumineuse, où il rencontre enfin Tong, qui désactive son système d'autodestruction.

Ensuite, Tong envoie JC dans les locaux de VersaLife pour obtenir plus d'informations, où JC découvre que la Peste Grise est en fait un virus créé par l'homme. Tong et Daedalus dirigent tous deux JC vers Morgan Everett, un membre des Illuminati, car il est le seul à pouvoir créer un véritable remède. À Paris, JC entre en contact avec Silhouette, une autre organisation terroriste qui travaille contre la MJ12. Leur chef, Chad Dumier, dirige JC vers Nicolette DuClare, dont la mère était membre du cercle le plus intime des Illuminati, le Conseil des Cinq, avec Morgan Everett. Après avoir fouillé le château de DuClare, JC trouve une salle informatique secrète qui lui permet de contacter Morgan. Après avoir récupéré pour lui une donnée critique dans une cathédrale de Paris, JC rencontre un des agents de Morgan, Toby Atanwe, dans une station de métro. Il assomme JC et l'emmène au domaine.

Chez Everett, JC commence à assembler les pièces restantes du puzzle. Bob Page a d'abord éliminé les autres membres dirigeants des Illuminati, puis a créé la Peste Grise et contrôle maintenant son remède, tout cela dans le but de dominer le monde. Il a placé son lieutenant, Walton Simons, dans un rôle clé en tant que directeur de la FEMA, pour l'aider dans ses desseins. Bien qu'Everett, en tant qu'ancien mentor de Page, puisse aider JC à neutraliser le virus, Page semble avoir des plans encore plus ambitieux.

JC avait également appris l'existence de divers projets d'IA de la Zone 51. JC découvre que "Daedalus" est en fait une IA sensible, développée par la MJ12, qui a depuis pris le large. "Icarus", sa version ultérieure, est toujours contrôlée par Bob Page et la MJ12, et "Morpheus", le prototype du projet, réside maintenant dans le manoir d'Everett.

Ensuite, JC se rend à la base aérienne de Vandenberg pour entrer en contact avec Gary Savage, le principal chercheur en nanotechnologie. La base est assiégée par la MJ12, JC élimine donc ces menaces. Après avoir réactivé divers systèmes techniques, Daedalus et Icarus fusionnent de manière inattendue en une nouvelle entité appelée Helios, qui possède une puissance encore plus grande. Un message de Page suggère que cela fait partie de son plan final. Après s'être entretenu avec Savage et avoir reçu divers messages de ses ennemis, JC découvre qu'il doit sauver la fille de Savage, Tiffany, puis se rendre dans un laboratoire sous-marin afin de récupérer des informations nécessaires à la progression de Savage contre la MJ12.

JC réussit sa reconnaissance, mais il découvre alors que Bob Page a pointé un missile nucléaire sur Vandenberg. JC s'empresse de rediriger le lancement pour viser la Zone 51 à la place, où Bob Page se prépare à fusionner avec Helios, pour devenir un dictateur mondial invincible. JC arrive sur place et évalue les dégâts, et pénètre finalement la sécurité.

À ce stade, JC dispose d'un certain nombre de possibilités d'action. Il peut suivre les conseils de Tracer Tong et déclencher une fusion dans le routeur Aquinas de la Zone 51, paralysant ainsi les télécommunications mondiales et ramenant la civilisation à une existence plus simple et plus décentralisée. Il peut également accepter le plan d'Helios et s'associer à l'entité pour créer une nouvelle conscience, capable de gérer un nouvel ordre mondial. Enfin, il peut neutraliser Bob Page et travailler avec les Illuminati pour maintenir l'équilibre actuel.

Gameplay[ | ]

Deus Ex est à la fois un jeu de tir à la première personne et un jeu de rôle. Les parties de jeu de rôle ne s'étendent pas seulement à la personnalisation des compétences du personnage, mais aussi au déroulement de l'histoire. En tant que JC Denton, les choix que vous faites dans les dialogues, mais surtout dans votre façon de jouer, peuvent modifier les événements de l'histoire. Bien que le chemin principal du jeu soit gravé dans la pierre, il y a beaucoup de place dans ce chemin pour des styles de jeu différents. La plupart des environnements de jeu s'adaptent aussi bien aux styles de jeu furtifs qu'aux styles de jeu orientés vers l'attaque. Par exemple, un bâtiment qui doit être infiltré peut être gardé par des robots. Vous pouvez vous faufiler entre les robots, verrouiller la porte et entrer sans vous faire repérer. Vous pouvez pirater une console de sécurité voisine et régler les tourelles pour qu'elles tirent sur les robots. Vous pouvez faire sauter les robots avec des roquettes ou des grenades. Ou bien, vous pouvez fouiner et trouver un moyen complètement différent d'entrer.

Le joueur a la liberté d'agir de manière létale ou non. La plupart des personnages non critiques du jeu peuvent être tués. Dans certaines situations, tuer un PNJ peut conduire à un dialogue unique ou rendre le jeu plus difficile. Deus Ex ne gère pas le choix du joueur comme la plupart des jeux modernes, en ce sens qu'il ne propose pas très souvent un choix binaire entre faire A ou faire B. Il y a des choix à faire dont vous ne soupçonnez peut-être même pas l'existence, car le jeu ne les indique pas explicitement. Pour cette raison, Deus Ex est immensément rejouable et récompense l'expérimentation.

Progression du personnage[ | ]

Tout au long du jeu, les capacités de JC Denton peuvent être améliorées en installant de nouvelles augmentations et en améliorant ses compétences.

Augmentations[ | ]

Augmentsjcdenton

Écran de sélection des augmentations

JC Denton commence avec trois augmentations préinstallées. Au cours du jeu, le joueur peut trouver des amplifico-prismes qui lui permettent d'obtenir des augmentations supplémentaires. Les augmentations permettent d'acquérir des capacités surhumaines, telles que l'augmentation de la vitesse de déplacement (amélioration de la vitesse), la résistance aux tirs (protection balistique), la capacité de voir dans l'obscurité et à travers les murs (amélioration de la vision) et la régénération de la santé (régénération). Toutes les augmentations installées à partir d'amplifico-prismes sont des capacités actives qui doivent être activées manuellement. Lorsqu'une augmentation est activée, elle consomme de l'énergie bioélectrique. L'énergie peut être restaurée en utilisant des cellules bioélectriques ou un robot de réparation.

Le jeu propose 18 nano-augmentations différentes que le joueur peut trouver. Cependant, le joueur est limité à un maximum de neuf : une dans les bras, les jambes, les yeux et la tête ; deux sous la peau ; et trois dans le torse. La plupart des augmentations, après avoir été installées, peuvent être améliorées à l'aide d'un modifico-prisme. Les augmentations améliorables ont quatre niveaux d'amélioration, de Tech 1 (de base) à Tech 4 (entièrement améliorée).

Compétences[ | ]

Skills-pc

Écran de sélection des compétences dans la version PC du jeu

Les compétences définissent l'aptitude de JC Denton à utiliser des armes et à exécuter d'autres fonctions du jeu. Deus Ex propose cinq compétences en matière d'armes, chacune correspondant à l'une des cinq catégories d'armes, ainsi que six compétences autres qu'en matière d'armes : formation environnementale, crochetage, électronique, médecine, informatique et natation. Chaque compétence possède 4 niveaux de maîtrise : Nul, Novice, Avancé et Expert. Par rapport aux augmentations, qui sont généralement des capacités actives, les compétences fournissent généralement des bonus passifs, à l'exception de la capacité de piratage fournie par la compétence informatique.

Les compétences peuvent être améliorées en dépensant des points de compétence. Le joueur commence avec un certain nombre de points de compétence et peut en gagner d'autres tout au long du jeu.

Multijoueur[ | ]

Deus Ex a été conçu comme un jeu solo, et les versions initiales du jeu pour Windows et Macintosh ne comprenaient pas de fonctionnalité multijoueur. La prise en charge des modes multijoueurs a été intégrée ultérieurement par le biais de correctifs. Le composant multijoueur comprend trois modes de jeu : deathmatch, deathmatch par équipe de base et deathmatch par équipe avancé. Le patch multijoueur original comprenait cinq cartes, basées sur les niveaux de la partie solo du jeu. Les statistiques et les mécanismes de jeu peuvent différer entre les modes solo et multijoueur. Sauf indication contraire, les statistiques et les mécanismes de jeu décrits sur ce wiki se rapportent au mode solo.

Développement[ | ]

Le concept original de Warren Spector pour ce qui allait devenir Deus Ex s'intitulait Troubleshooter. Spector a développé le concept de Troubleshooter en 1994 alors qu'il travaillait chez Origin Systems. Après avoir terminé le développement de System Shock, Spector en a eu assez de la fantasy et de la science-fiction et il est "devenu obsédé par cette sorte de bizarrerie millénaire", ce qui a conduit à l'intrigue du jeu axée sur la conspiration. Il a déclaré en avril 2007 au magazine PC Zone :

J'étais un grand partisan du style de jeu "simulation immersive", illustré par des jeux comme Ultima Underworld, et je voulais repousser les limites de ce type de jeu. Mais je n'ai jamais pu faire décoller le projet chez Origin ou, plus tard, chez Looking Glass. (Je pense qu'il s'agissait d'un manque d'intérêt chez Origin/EA et surtout d'un manque d'argent chez LG). Mais John Romero et Ion Storm sont arrivés et m'ont dit : "Créez le jeu de vos rêves. Aucune limite. Il m'a fallu environ deux nanosecondes pour dire "Oui !" - Warren Spector

Troubleshooter n'est pas entré en production et sa proposition de deux pages ne présentait pas d'intrigue. Cependant, Spector écrira plus tard que, d'un point de vue conceptuel, Deus Ex se joue "à peu près comme" ce qu'il espérait de Troubleshooter.

Un précurseur ultérieur, connu sous le nom de Shooter, a été développé en 1997 lorsque la préproduction a commencé chez Ion Storm. Peu de temps après, Shooter est devenu Shooter : Majestic Revelations. Un document de conception de novembre 1997 pour Shooter : Majestic Revelations révèle un concept détaillé de l'intrigue, ainsi que des dessins pour le personnage du joueur, JC Denton. À l'époque, les développeurs avaient l'intention de permettre au joueur de choisir entre une version masculine et féminine de JC. Le nom "JC" a été choisi en partie parce qu'il pouvait servir de nom unisexe.

Le document de conception de Majestic Revelations révèle également que l'intrigue de Deus Ex a beaucoup changé au cours de la production. Dans le concept de l'intrigue de Majestic Revelations, la Majestic 12 prévoyait de prendre le pouvoir en assassinant le cabinet présidentiel. Après l'échec de ce plan, leur entité d'intelligence artificielle, connue sous le nom d'Adam, tue l'organisation, y compris son chef Bob Page, et devient l'antagoniste principal. Au cours du développement, le concept du personnage d'Adam a été remplacé par Ada, également un personnage d'IA, qui a ensuite été remplacé par les personnages d'IA Icarus et Helios. En outre, le rôle de Page a été considérablement élargi pour qu'il devienne le principal antagoniste du jeu. Si l'histoire du jeu a considérablement changé au cours de la production, l'idée d'un protagoniste antiterroriste augmenté nommé JC Denton est restée constante.

En mars 1998, le jeu en cours de développement avait été rebaptisé "Deus Ex". Dans une interview, Warren Spector a expliqué pourquoi il avait choisi ce nom :

"Je voulais jouer sur le terme littéraire "Deus Ex Machina", qui signifie en latin "Dieu issu d'une machine". Et, oui, je sais que cela signifie que le nom de mon jeu se traduit par "Dieu de", et, oui, je sais que je termine le nom du jeu par une préposition, et oui, je sais que ce n'est pas grammatical, alors faites-moi un procès ! ... [Le nom] convient à Deus Ex pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il y a plusieurs forces dans le jeu qui aspirent à des pouvoirs semblables à ceux de Dieu ou qui finissent par les avoir..." - Warren Spector

En 1998, l'équipe a créé la première mission du jeu, connue sous le nom de mission Maison Blanche. La mission de la Maison Blanche a été conçue pour présenter un haut niveau de réalisme, une caractéristique qui devait être un argument de vente majeur du jeu. Cependant, en raison des limitations technologiques de l'époque, la mission n'a pas pu être mise en œuvre de manière satisfaisante. Elle a donc été supprimée du jeu à la fin de 1999. Parmi les autres éléments majeurs du contenu supprimé, citons les missions concernant le Mont Weather, deux stations spatiales et une base lunaire.

Au milieu de l'année 1999, l'équipe de développement avait terminé deux versions alpha, ainsi qu'une démo jouable présentant d'importantes caractéristiques de jeu. Deus Ex est sorti en juin 2000, publié par Eidos Interactive pour Microsoft Windows.

Versions du jeu[ | ]

DeusExConspiracy2

JC dans la version console, Deus Ex: The Conspiracy

La version Deus Ex : Game of the Year Edition contient les dernières mises à jour du jeu et un kit de développement logiciel, un CD séparé de la bande sonore et une page d'un journal fictif figurant en bonne place dans Deus Ex, intitulé "The Midnight Sun", qui relate les événements récents dans le monde du jeu. Toutefois, les versions ultérieures de cette version ne comprennent pas le CD de la bande sonore et contiennent une version PDF du journal sur le disque du jeu.

La version Macintosh du jeu, sortie peu de temps après la version PC, a été livrée avec les mêmes capacités et peut également être corrigée pour permettre le support multijoueur. Cependant, l'éditeur Aspyr Media n'a pas publié d'éditions ultérieures du jeu ni de correctifs supplémentaires. En conséquence, le jeu n'est pris en charge que par Mac OS 9 et l'environnement "Classic" de Mac OS X, qui ne sont pas compatibles avec les Macs à processeur Intel. La version PC fonctionnera sur les Macs à processeur Intel en utilisant Crossover, Boot Camp ou tout autre logiciel permettant à une version compatible de Microsoft Windows de fonctionner sur un Mac.

Le label "Value" de l'éditeur Activision a publié une version réduite du jeu en 2002. Intitulé Deus Ex : Special Limited Edition, le jeu ne contient que les 5 premières missions du Deus Ex complet, à la fin desquelles le jeu affiche un écran annonçant la version complète du jeu. Bien qu'il s'agisse d'un produit de qualité inférieure, l'édition spéciale limitée a été vendue par les principaux détaillants au même prix, voire plus, que le jeu complet, parfois dans le même rayon. Cette version a été très mal accueillie, car le prix similaire et le nom trompeur ont conduit de nombreuses personnes à acheter sans le savoir ce qui s'est avéré être une "démo étendue" ou un "logiciel d'essai".

Un portage du jeu, intitulé Deus Ex : The Conspiracy (mais intitulé simplement Deus Ex en Europe), est sorti sur PlayStation 2 le 25 mars 2002. Outre les cinématiques d'introduction et de fin qui ont remplacé les versions originales, il présente une interface simplifiée avec visée automatique, des graphismes améliorés et des modèles de personnages capturés en mouvement. Certains niveaux ont été modifiés et découpés en zones plus petites séparées par des écrans de chargement, en raison des limites de mémoire de la PlayStation 2. La version PlayStation 2 de Deus Ex ne propose pas de mode multijoueur.

Le 29 mars 2007, Valve a annoncé que Deus Ex et sa suite seraient disponibles à l'achat sur son service Steam. Parmi les jeux annoncés figurent plusieurs autres titres de la franchise Eidos, dont Thief : Deadly Shadows et Tomb Raider. Deus Ex : Game of the Year Edition a ensuite été mis en vente sur la boutique Steam.

Héritage[ | ]

Une suite du jeu, intitulée Deus Ex : Invisible War, est sortie aux États-Unis le 2 décembre 2003, puis en Europe au début de l'année 2004 pour PC et la console de jeu Xbox. Une deuxième suite, intitulée Deus Ex : Clan Wars, a été conçue à l'origine comme un troisième jeu de la série axé sur le multijoueur. Après que les performances commerciales et l'accueil du public de Deus Ex : Invisible War n'aient pas répondu aux attentes, il a été décidé de placer le jeu dans son propre univers, et il a finalement été publié sous le titre Project : Snowblind.

Eidos Montréal a réalisé un préquel à Deus Ex, nommé Deus Ex : Human Revolution. Le 23 août 2011, il est sorti sur Xbox 360, PlayStation 3 et PC. Eidos Montréal a également étendu la série Deus Ex à des jeux dérivés et à des médias imprimés, notamment des romans et des bandes dessinées.

Bande sonore[ | ]

Bandesonoredx

CD de la bande sonore de Deux Ex: Game of the Year Edition

La bande-son a été composée par Alexander Brandon, Michiel van den Bos et Dan Gardopée. Elle est un mélange de morceaux d'ambiance influencés par le jazz, la techno et le classique, chacun d'entre eux renforçant l'atmosphère mystérieuse et sordide du jeu. Le jeu comporte également un système de musique dynamique. Lorsqu'un joueur entre en combat, la musique passe d'un rythme lent à un rythme rapide et à une montée d'adrénaline. La musique change également lorsqu'un joueur entame une conversation avec une autre personne et après les transitions de niveau. L'implémentation de ce style de musique de transition crée une couche supplémentaire à ce jeu déjà immensément profond.

En plus des titres publiés dans la bande originale, la musique de Deus Ex comprend également des chansons de club de New York, Hong Kong et Paris par Reeves Gabrels.

Advertisement