Deus Ex Wiki
Advertisement


E-mails[ | ]

Absence[ | ]

De : IS@4862648911.st.org
À : WT@4862648911.st.org
Monsieur,
Je vous prie d'excuser mon absence à votre discours, ce soir. J'ai une sorte d'"urgence familiale". Plusieurs des enfants de mon frère traversent des moments difficiles, et je suis sûr que vous comprendrez qu'il me tient à cœur d'être disponible pour eux.
Si vous avez besoin de me joindre, je serai dans l'appartement où je m'installe d'habitude, non loin de l'immeuble Chiron, sur Grand River Road.
Tout ceci est très contrariant, mais je me console en pensant que ces sacrifices nous permettront de mieux servir Dieu.
Votre dévoué
Isaias

Votre livre a changé ma vie ![ | ]

De : n0Augz32@gaggle.net
À : WT@4862648911.st.org
M. Taggart,
J'ignore si vous lisez tous vos mails ou si vous avez des gens qui font ce genre de choses pour vous. Quoi qu'il en soit, j'espère que ce message vous parviendra.
Votre livre, "Mieux ? Non - Le mythe de l'augmentation humaine", a changé ma vie. Je vous dois tant que je ne saurais assez vous remercier.
Je n'ai jamais été une femme très séduisante. J'ai quelques rondeurs et les traits de mon visage ne correspondent pas aux canons de beauté de notre époque. J'ai toujours détesté mon apparence et le regard des autres.
Pendant des années, j'ai été obsédée par l'idée d'avoir recours à la chirurgie esthétique et aux augmentations. À défaut d'avoir eu l'argent ou le courage, j'ai toujours rêvé d'avoir des yeux parfaits, un visage parfait, des bras parfaits et ainsi de suite. Je me dégoûtais moi-même. Et cette enveloppe médiocre de laquelle j'étais prisonnière.
Mais après avoir lu votre livre et toutes vos réflexions sur l'absurdité des augmentations qui ne répondent pas vraiment au désir de s'améliorer, mais plutôt à la complaisance envers le dégoût ou le rejet de soi... J'ai eu l'impression que tout devenait plus clair. Tout ce que je voulais, c'était empoisonner mon corps, le déformer, le polluer avec des éléments extérieurs. Des éléments qui ne sont pas humains. Des éléments qui ne sont pas MOI.
Je vais mieux à présent. J'ai rejoint un groupe de parole pour gens complexés et ça m'a fait beaucoup de bien. Je suis l'une de vos supportrices les plus acharnées et vous considère comme rien moins qu'une légende vivante. Quelqu'un dont le souvenir perdurera pendant des siècles.
Merci du fond du cœur,
Nancy

RÉP : Retournez dans l'Utah[ | ]

De : paul.streiss@yazura.det.usa
À : WT@4862648911.st.org
Pff... connard de cul-bénit !


Vous avez écrit :
>je suis désolé que vous voyiez les choses
>comme ça, M. Streiss. Sincèrement désolé.
>Et même si je me doute que je vais gaspiller
>ma salive en vain, j'aimerais essayer de
>mieux vous faire comprendre mon point
>de vue.
>Je crois en Dieu, comme vous l'avez si
>justement noté, à la valeur et au caractère:>sacré du corps humain. Bien qu'on puisse
>y voir une conséquence directe de mon
>éducation mormonne, là n'est pas la raison
>réelle de ma demande d'interdiction des
>technologies d'amplification humaine. La
>base de ma conviction, de ma pensée et la
>raison pour laquelle j'ai fondé le Front pour
>l'Humanité, c'est ce à quoi j'ai
>personnellement assisté durant les mois qui
>ont suivi la mort de mon épouse, puis durant
>les années suivantes lorsque j'exerçais en
>tant que psychologue.
>Puis-je vous suggérer de relire mon livre ? Vous
>changerez peut-être d'avis. J'ai pensé vous
>suggérer de commencer parle lire une première
>fois, car je doute que vous l'ayez lu, mais cela
>aurait été quelque peu insultant, vous ne
>trouvez pas ?
>Néanmoins, j'admire votre acharnement à
>défendre votre point de vue, et à poursuivre la
>discussion avec ceux qui ne pensent pas comme
>vous.
>Respectueusement,
>William R. Taggart


>>paul.streiss@yazura.det.usa a écrit :
>>Ici, c'est la Côte Est, Taggart. On est des
>>libéraux, et on AIME la liberté. Rentrez dans
>>votre UTAH avec vos douze femmes et vos
>>théories qui ignorent la réalité de l'évolution !
>>Putain d'extrémiste ! Votre bouquin, c'est de
>>la merde !

[Conversation sauvegardée][ | ]

De : 02052@hk.pi.net
À : WT@4862648911.st.org
[Cette conversation a été sauvegardée automatiquement dans votre boîte à lettres] :
WT : Encore une fois... Je vous répète que nous devrions attendre le vote.
hk.pi.02052 : La prudence est une vertu... mais jusqu'à un certain point.
WT : C'est une erreur.
hk.pi.02052 : Nous devons agir immédiatement. Nous devons arriver à nos fins aussi vite que possible.
WT : Pourquoi ? Et si on se fait prendre ?
hk.pi.02052 : Ça n'arrivera pas.
WT : Votre confiance en vous vire à l'arrogance.
hk.pi.02052 : Je vous l'ai dit, ce n'est pas à vous de décider.
WT : Et je vous le répète, le peuple nous écoutera. Ils sont prêts. Vous commettez une erreur !

RÉPONSE URGENTE NÉCESSAIRE[ | ]

De : 419@scowlingmask.ni
À : WT@4862648911.st.org
À l'attention du président/PDG
Cher monsieur,
Objet : proposition commerciale confidentielle
Après avoir consulté mes collègues et en nous fondant sur les informations réunies par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Nigéria, j'ai l'honneur de vous annoncer que nous procéderons au transfert de 47 500 000 (quarante-sept millions cinq cent mille crédits) sur vos comptes. La somme ci-dessus résulte d'une facturation abusive suite à un contrat approuvé, exécuté et payé il y a cinq (5) ans par un commanditaire étranger. Cette action avait des implications internationales et les fonds dorment depuis lors sur un compte bloqué à la Banque centrale APEX du Nigéria.
Nous sommes prêts à lancer le transfert des fonds vers l'étranger, et c'est pourquoi nous faisons appel à vous. En effet, en tant que fonctionnaires d'état, il nous est interdit de procéder à des versements sur un compte étranger, et nous avons besoin de votre aide.
Le montant total sera partagé comme suit :
70 % pour nous, 25 % pour vous et 5 % pour les divers frais locaux et internationaux de transfert d'argent.
Le transfert de fonds est sans risque des deux côtés. Je suis comptable pour le Conseil pour le Transhumanisme National du Nigéria (CTNN). Si vous trouvez cette proposition acceptable, il me faudra les documents suivants :
(a) les nom, numéro de téléphone, numéro de compte et numéro de fax de votre banque.
(b) vos numéros de téléphone et de fax privés -- pour une communication simple et confidentielle.
(c) votre papier à en-tête signé et tamponné.
Alternativement, nous vous fournirons le texte de ce que vous devez écrire sur votre papier à en-tête, ainsi qu'un résumé expliquant tout ce que nous attendons de vous. Cette affaire prendra trente (30) jours à être réglée de notre côté.
Veuillez répondre de toute urgence.
Advertisement